Un marocain parmi les six victimes de la fusillade

 

Un Marocain, deux Algériens, un Tunisien et deux Guinéens ont été abattus.

Les six personnes tuées dimanche lors de l’attaque avec une arme à feu d’une mosquée de Québec étaient toutes des Canadiens binationaux, a indiqué lundi le vice-président du Centre culturel islamique de Québec, Mohamed Labidi. Un Marocain, deux Algériens, un Tunisien et deux Guinéens ont été abattus. « Ce sont tous des citoyens canadiens, ce sont tous des Québécois, des Canadiens », a déclaré à Québec Mohamed Labidi en marge d’une rencontre avec les autorités québécoises.

La police québécoise, qui mène l’enquête aux côtés de la police fédérale canadienne, avait indiqué auparavant que certaines victimes étaient d’origine étrangère, sans toutefois fournir davantage de précisions.

Peu avant 20H00 locales dimanche soir (01H00 GMT lundi), une fusillade a éclaté au coeur du Centre culturel islamique de Québec, la principale mosquée de la capitale québécoise. Outre les six morts, huit personnes ont également été blessées, dont cinq se trouvaient dans un état grave.

La Sûreté du Québec avait interpellé dimanche soir deux suspects avant d’annoncer lundi à la mi-journée « qu’un seul des individus arrêtés (…) est considéré comme suspect ».

 

 

 

 

 

www.lematin.ma