Karim Benzema mis en examen dans l’affaire Valbuena

KARIM BENZEMA

VERSAILLES, Yvelines (Reuters) – L’attaquant des Bleus Karim Benzema a été mis en examen jeudi dans une affaire de chantage présumé aux dépens de son coéquipier Mathieu Valbuena et placé sous contrôle judiciaire, ce qui complique son statut dans l’équipe de France de football.

Le joueur du Real Madrid, âgé de 27 ans, encourt cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende.

Il a été mis en examen « des chefs de complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un délit puni d’au moins cinq ans d’emprisonnement », précise le procureur de Versailles dans un communiqué.

Karim Benzema avait été placé en garde à vue mercredi matin.

Il a été placé sous contrôle judiciaire « avec l’interdiction d’entrer en contact de quelque façon que ce soit » avec Mathieu Valbuena « et les autres mis en examen », indique le parquet.

Un proche de Karim Benzema, en garde à vue à Lyon depuis lundi, devait être déféré jeudi devant le TGI de Versailles, a-t-on appris auprès du parquet de Lyon.

Dans le cadre d’une information judiciaire ouverte le 31 juillet dernier, les enquêteurs tentent de déterminer le rôle éventuel de Karim Benzema, entendu jusque-là par la police judiciaire de Versailles, dans une tentative d’extorsion de fonds.

Les maîtres-chanteurs présumés auraient été en possession d’une vidéo intime embarrassante pour Mathieu Valbuena, dit-on de source proche de l’enquête.

Karim Benzema nie toute implication dans ce chantage présumé et est « de tout coeur avec son ami » Mathieu Valbuena, qui évolue à Lyon, a déclaré son avocat à sa sortie du palais de justice de Versailles.