Arrestation de 4 individus impliqués dans le trafic international d’ecstasy

 

 

La brigade de la police judiciaire à Nador, en collaboration avec le service préfectoral de la police judiciaire à Oujda, a procédé, mardi matin, à l’arrestation de quatre individus sur fond d’une enquête engagée sur une affaire de trafic international d’ecstasy.

Selon un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), cette opération est intervenue suite à la saisie par les services de la Sûreté nationale et des Douanes au port de Nador, de 47.870 comprimés d’ecstasy conditionnés dans des valises non-accompagnées, à bord d’un autocar de transport international en provenance de la ville belge d’Anvers et se dirigeant vers Oujda.

Les premières investigations menées par les services de la Sûreté ont permis d’arrêter les deux chauffeurs de l’autocar et leur assistant, avant d’appréhender un quatrième suspect à Oujda, qui s’est présenté à l’agence de voyage pour récupérer les valises contenant les comprimés d’ecstasy, en présentant la carte d’identité nationale de la destinataire du colis, ajoute le communiqué, précisant qu’il s’est avéré que cette dernière était décédée depuis quatre ans.

Les perquisitions effectuées ont permis de mettre la main sur des quantités supplémentaires de comprimés d’ecstasy dans d’autres valises se trouvant à bord du même autocar, ayant atteint 59.000 unités, ce qui porte le total des comprimés saisis dans le cadre de cette affaire à 106.870 unités, affirme la même source.

Les quatre suspects ont été placés en garde à vue, à la disposition de l’enquête diligentée sous la supervision du parquet général compétent, alors que les recherches et investigations se poursuivent, en coordination avec les autorités sécuritaires belges, pour déterminer les ramifications nationale et internationale de ce réseau criminel et arrêter l’ensemble des éventuels complices dans cette affaire, indique le communiqué

 

 

 

www.lematin.ma