33è session ordinaire du comité des représentants permanents de l’UA à Addis-Abeba

Début à Addis-Abeba des travaux du comité des représentants permanents de l’UA

Les travaux de la 33è session ordinaire du comité des représentants permanents des pays membres de l’Union africaine (COREP) ont débuté, dimanche après-midi à Addis-Abeba, en prélude au conseil exécutif de l’Union (25-27 janvier) et au 28è sommet des chefs d’Etat et de gouvernement africains.

La séance d’ouverture a été marquée par des allocutions de la présidente sortante de la commission de l’UA, Nkosana Dlamini Zuma, et du président du COREP, Cherif Mohamed Zene (Tchad), qui ont mis l’accent sur l’importance du prochain sommet, qui se tiendra cette année sur le thème «tirer pleinement profit du dividende démographique de l’Afrique en investissant dans la jeunesse».

Le sommet traitera de questions fondamentales pour l’avenir du continent africain, a dit Dlamini-Zuma, émettant le souhait de voir se consolider en 2017 la détermination des pays africains à relever les défis posés au continent.

En dépit des réalisations et des acquis, beaucoup reste à faire, a-t-elle dit, invitant les membres de l’UA à rester fidèles aux valeurs du panafricanisme dans leurs efforts visant la promotion de la démocratie et le renforcement de la paix et de l’intégration dans le continent.

Pour sa part, le président du COREP est revenu sur l’ordre jour de cette 33è session, appelant les participants à adopter des résolutions claires et précises qui seront soumises au conseil exécutif.

Les travaux du COREP devront examiner les différentes questions stratégiques inscrites à l’ordre du jour du 28è sommet de l’UA, notamment les questions de paix et de sécurité en Afrique ainsi que les élections des nouveaux membres de la Commission de l’UA.

Par ailleurs, cinq candidats sont en lice pour le poste de président de la commission de l’UA. Il s’agit des ministres des affaires étrangères du Tchad, du Kenya, de la Guinée Equatoriale et du Botswana, ainsi qu’un diplomate intellectuel sénégalais.

le source : www.maroc.ma